Vous trouverez ici les principaux axes de recherche investis actuellement par l’Irmes dans le cadre de la préparation des Jeux Olympiques et Paralympiques 2024 : 

 

Paraperf'

Fondé sur une approche interdisciplinaire, ce projet a été retenu par le Programme Prioritaire de Recherche « Sport de Très Haute Performance » de l’Agence Nationale de la Recherche (PPR THP 2020). Son objectif est de mettre la recherche au service des athlètes paralympiques pour maximiser leurs chances de podium aux Jeux de Paris. Il implique les Fédération Française Handisport et Fédération Française de Tir, représentant 86% des épreuves au programme des Jeux Paralympiques de 2024, et s’appuie sur l’expertise de 13 laboratoires scientifiques. Trois axes composent ce projet : le premier consiste à analyser les trajectoires de progression et à situer les athlètes français dans le contexte concurrentiel de leur discipline. Le deuxième vise à optimiser les performances des athlètes en fauteuil, autour de la stabilité pour les sports de précision, la maniabilité pour les sports d’équipe et la réduction de la résistance au roulement pour des épreuves de course. Le troisième consiste à appréhender les facteurs psychologiques, sociologiques, juridiques et environnementaux caractérisant les contextes les plus favorables à la très haute performance.

https://www.enseignementsup-recherche.gouv.fr/cid148058/annonce-des-6-laureats-du-premier-appel-a-projets-de-recherche-sport-de-tres-haute-performance.html).

 

 

PerfAnalytics

Ce consortium regroupe 5 fédérations et 9 organismes de recherche dont l’Inria, principal porteur. Il a été sélectionné dans le cadre du PPR THP en 2021. Son objectif consiste à optimiser la visualisation des situations compétitives pour accroitre la fiabilité de l’information retenue dans un objectif d’aide stratégique. Il s’articule autour de trois étapes : numérisation de la pratique sportive ; modélisation de la performance et développement d’outils statistiques adaptés ; optimisation de la visualisation pour l’exploitation des résultats. Il relève plusieurs défis : optimisation des interfaces de commande en environnement extrême (contrainte temporelle, complexité de l’information), développement de capteurs embarqués, automatisation du tracking, numérisation des pratiques et des données à partir de bases multi-sources, modélisation de la performance (analyse de réseaux, processus stochastiques…).

 

Médaillabilité

Ce programme, sélectionné dans le cadre des actions de l’Agence Nationale du Sport en partenariat avec l’Insep/Irmes, cherche à améliorer les politiques de détection des talents et à développer des outils scientifiques d’accompagnement et d’aide à la décision. Il répond à deux enjeux concernant l’identification de potentiel, intégrant les capacités de progression et d’amélioration de chaque athlète, sur la base de modèles écologiques représentatifs des exigences de performance. L’autre enjeu consiste à développer des méthodes nouvelles d’estimation de potentiel pour évaluer les probabilités d’accéder aux podiums olympiques. pdf-logo-telechargement